Skip to navigation Skip to the content

Retraite

Documents

L’âge de retraite ordinaire pour les personnes affiliées auprès de prévoyance.ne est de 64 ans (hommes et femmes). La retraite peut néanmoins être anticipée dès l’âge de 58 ans ou reportée jusqu’à l’âge de 70 ans au maximum. Les rentes servies par prévoyance.ne sont mensuelles et payables en fin de chaque mois.

Les assurés de prévoyance.ne sont au bénéfice d’un plan en primauté des cotisations. Dans un tel plan, chaque assuré se constitue un avoir de vieillesse au moyen des bonifications de vieillesse (part épargne des cotisations), d’éventuels apports personnels et des intérêts. Au moment du départ à la retraite, le montant de la rente est déterminé en multipliant l’avoir de vieillesse constitué par le taux de conversion.

Rente pont-AVS

En cas de départ à la retraite avant l’âge ordinaire de la retraite AVS (64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes), l’assuré peut demander une rente pont-AVS. Cette rente consiste en une avance, versée en complément de la rente de retraite de la Caisse de pensions, dans l’attente de l’ouverture du droit aux prestations AVS. La rente pont-AVS est financée par une retenue viagère sur la rente de retraite.

Capital

Les assurés peuvent demander le versement d’une partie de leurs prestations de retraite sous forme de capital. Cette partie correspond au maximum à 25% de l’avoir vieillesse constitué au moment du départ à la retraite. Un tel versement doit être demandé à prévoyance.ne par écrit au plus tard trois mois avant la retraite.

Retraite anticipée

Les assurés affiliés auprès de prévoyance.ne peuvent prétendre à une rente de retraite anticipée dès l’âge de 58 ans révolus. S’ils optent pour cette prestation, ils cessent de verser des cotisations et reçoivent une rente de retraite anticipée, mensuelle et viagère.

Lors d’un départ à la retraite anticipée, la période d’épargne de l’assuré, et donc l’avoir de vieillesse constitué, sont réduits. La durée de versement de la rente quant à elle est prolongée. Cela signifie que l’avoir de vieillesse constitué doit permettre de financer les rentes de retraite plus longtemps, c’est pourquoi le taux de conversion est plus faible en cas de retraite anticipée. En conséquence, le montant de la rente de retraite anticipée est moins élevé.

Compte de préfinancement

Chaque assuré ayant déjà racheté le montant maximal possible de l’avoir de vieillesse peut se constituer un compte de préfinancement pour financer les réductions en cas de retraite anticipée et/ou la rente pont-AVS.

Retraite reportée

Certains assurés souhaitent bénéficier de plus de flexibilité dans le versement de leurs prestations. En plus de la rente de retraite anticipée dès 58 ans, l’assuré peut, sur demande et avec l’accord de l’employeur, reporter son départ à la retraite jusqu’à 70 ans.

Durant toute la période de report, l’assuré continue de cotiser et d’augmenter ainsi son avoir de vieillesse. En parallèle, plus l’assuré est âgé au moment du départ en retraite, plus le taux de conversion est élevé, en raison de la durée de versement attendue de la rente plus courte. Ces deux effets, plus d’épargne et une durée de versement réduite, entraînent une augmentation du montant de la rente de retraite.

Retraite partielle

Lorsque l’assuré souhaite prendre sa retraite de manière progressive en diminuant son taux d’activité d’au moins 20%, il peut demander à recevoir une rente de retraite partielle.

Dans ce cas, l’assuré peut également demander le versement d’une partie de ses prestations de retraite sous forme de capital. Cette partie correspond au maximum à 25% de la part de l’avoir de vieillesse concernée par la retraite partielle. Le délai impératif de 3 mois pour la demande de versement en capital doit également être respecté.

Rente d’enfant de retraité

Le droit à la rente d’enfant débute le jour du versement de la rente de retraite et s’éteint à la fin du mois au cours duquel l’enfant atteint l’âge de 18 ans.

Pour les enfants en formation, ou qui sont invalides à 70% au moins, le droit à la rente s’éteint à la fin des études, de l’apprentissage ou de l’invalidité, mais au plus tard à la fin du mois au cours duquel l’enfant atteint l’âge de 25 ans.

Le montant de la rente est égal aux 20% de la rente de retraite, mais au maximum au montant des allocations familiales versées à un assuré actif.